Améliorer ses capacités mémorielles à la Cour d’appel de Rouen

Deux journées de formation pour améliorer sa mémoire à la Cour d’appel de Rouen

 

formation mémoire Rouen

Formation mémoire Rouen
AFC

Nous avons tous peur d’oublier, tant dans notre vie personnelle que dans nos activités professionnelles. Or, nous n’avons qu’un cerveau et il fonctionne de façon identique dans tous les pans de notre vie.

Comprendre le processus de la mémoire, appréhender les différents canaux mémoriels et surtout découvrir celui avec lequel nous avons le plus d’habiletés est une formidable aventure dans la compréhension de nos modes de fonctionnement !

Ces deux journées sont ponctuées de nombreux tests, exercices ludiques. Ils sont toujours appréciés par nos stagiaires.

 

Témoignage de S. :

Formation très animée, pratique, ludique. Formatrice très sympathique, impliquée, à l’écoute. Deux journées utiles et agréables. Merci !

Le plus de ces journées : reprendre confiance en soi !

Une prochaine session de se déroulera à Baie Mahault les 24 et 25 avril.

Inscrivez vous rapidement (caraibes@alter-formation.net), les place sont limitées.

Envie d’en savoir plus : http://www.alter-formation.net

Lecture pour la Cour d’appel d’Amiens

Formation en communication écrite pour faciliter ensuite la communication orale : la lecture rapide à la Cour d’appel d’Amiens dans la Somme en Picardie.

Les agents, toutes catégories confondues, de la Cour d’appel d’Amiens (Picardie) ont suivi une formation de deux journées à la lecture rapide. Dans le cadre de la préparation aux concours administratifs, cette discipline est indispensable pour répondre au mieux aux exigences du jury. Notre organisme de formation, Alter Formation Conseil, met tout en œuvre pour optimiser la préparation de ces agents.

Les objectifs étaient les suivants :

  • Augmenter de manière significative la vitesse de lecture tout en maintenant le degré de compréhension du texte,
  • Savoir repérer l’essentiel dans un texte,
  • Adapter les techniques et la vitesse de lecture en fonction de l’objectif à atteindre et des différents types de documents,
  • Faciliter sa prise de notes.

Stage réussi pour 92 % des stagiaires !

Sans titre

La Cour d’appel de la Somme en Picardie (Amiens) : http://www.ca-amiens.justice.fr/

Formation à l’ARS des « Hauts de France »

ARS 59Les candidats de l’Agence Régionale de Santé (ARS) des « Hauts de France » au concours d’Ingénieurs d’Études Sanitaires (IES) ont suivi une journée de préparation à l’oral.

La journée était orientée sur les attentes du jury, le schéma de communication, la congruence, l’optimisation de présentation orale et des réponses aux questions du jury.

L’ARS des Hauts de France :http://www.ars.hauts-de-france.sante.fr/index.php?id=185819

Courriels et stress

Courriels : une source de stress?

Votre boîte de réception est-elle devenue indomptable? Selon une nouvelle étude de la société anglaise Future Work Centre, ce ne serait pas le nombre de courriels, mais bien la gestion de notre boîte de réception qui augmenterait notre niveau de stress.

La recherche a été menée auprès de 2000 participants œuvrant dans divers secteurs et industries, dans des postes à différents degrés de responsabilité. Essentiellement, on leur demandait de décrire la gestion de leurs courriels et du stress qui en résultait.

La boulimie du courriel

Depuis sa création dans les années 70, le courriel poursuit son ascension en facilitant les communications asynchrones entre individus, en faisant fi des frontières, des fuseaux horaires. Du moins, c’est dans ce but qu’il a été conçu. Maintenant, on envoie des messages à des gens qui peuvent se trouver tout près de nous et parfois même dans la même pièce. Et bien sûr, tous les messages n’ont pas la même importance. Il en résulte donc un nombre exponentiel de courriels.

En 2014, l’étude mentionne qu’il y avait 2,5 milliards d’utilisateurs du courriel dans le monde. Nous sommes plus d’un milliard à écrire ou à consulter nos messages sur des appareils mobiles (on sera plus de deux milliards dans deux ans). Chaque jour, en moyenne, les adultes passent plus d’une heure à consulter, à écrire, à classer des courriels. Des 196,3 milliards de courriels échangés en 2014, 108 milliards étaient reliés au travail.

S’il y a tant de courriels, c’est que les avantages sont évidents : il s’agit d’une forme de communication écrite à laquelle on peut accéder quand bon nous semble. Contrairement à la communication orale, on peut la lire, la relire, l’imprimer, la retransmettre facilement. Un message peut être reçu rapidement, et il est facile de connaître l’heure d’envoi du message et l’adresse de l’expéditeur.

Pourquoi le courriel nous stresse-t-il?

Malgré son utilisation répandue, tant dans nos vies professionnelle que personnelle, il peut devenir une source majeure de frustration, d’anxiété et de perte de productivité, et ce, pour plusieurs raisons clairement expliquées dans le rapport de l’étude.

D’abord, il n’existe pas de normes établies entourant le courriel. Quel niveau de langage utiliser? Quelle forme doit prendre notre réponse? À quelle vitesse faut-il répondre? Cette absence de normes peut mener à des malentendus. Sans indicateurs non verbaux, avouons qu’il est plutôt facile de mal interpréter certains messages. Et la rapidité du mode de communication nous joue parfois des tours (souvent, on devrait réfléchir un peu plus à nos réponses).

Donc on envoie et on reçoit trop de messages, et on peut se sentir ensevelis sous l’avalanche de courriels. Cette perception de trop-plein mêlée à la constante interruption de notre travail peut résulter en stress.

Quels facteurs influencent notre perception du stress?

La technologie

La pression reliée aux courriels était beaucoup plus élevée chez les utilisateurs de Mac et d’iPhone que chez les utilisateurs de PC ou de téléphones Android, Windows ou BlackBerry. Pourquoi? L’étude ne le dit pas. Attention, ne pas lire que les produits Apple provoquent plus de stress, mais il reste que c’est une donnée intéressante qui mériterait qu’on s’y attarde davantage.

L’autre facteur technologique de stress concerne les notifications. L’étude a trouvé de fortes corrélations entre le nombre de notifications et le sentiment de pression relié aux courriels.

L’utilisation

Les participants qui laissaient leur boîte de réception ouverte toute la journée étaient plus enclins à ressentir de la pression. Et le volume de courriels reçus a joué un rôle dans le stress éprouvé, mais moins qu’on aurait pu le croire. C’est beaucoup plus le ton et le contenu des messages qui augmenteraient le stress que la réelle accumulation du nombre de messages. D’où l’importance du sens que l’on donne à un courriel.

Le moment que l’on choisit pour lire ses courriels pèse aussi dans la balance. Le fait de consulter ses messages au lever ou au coucher a été associé à plus de stress au cours de l’étude. Pourquoi? L’étude ne l’explique pas non plus. Les gens qui consultent souvent leurs messages travaillent-ils trop et sont-ils donc plus stressés que la moyenne? Ou est-ce le fait de les consulter autant qui cause du stress?

Autres facteurs

Si vous travaillez en marketing, en relations publiques ou dans les médias, vous risquez davantage de ressentir du stress relié aux courriels. Les jeunes en éprouvent également plus que les plus vieux, ce qui signifierait que le stress qui y est associé diminue avec l’âge. Même chose pour ceux qui ont plus de responsabilités. La pression semble accompagner le poste.

Cela dit, une donnée ressort du lot. Plus votre opinion quant aux courriels est positive, plus vous ressentez de stress. Sans doute parce que si vous avez une opinion positive par rapport aux courriels, vous les utilisez plus souvent.

Alors, on fait quoi?

Les résultats de l’étude indiquent qu’il faut changer ses habitudes pour faire baisser le stress relié aux courriels. Parmi les solutions suggérées :

*Ne pas laisser sa boîte de courriel ouverte toute la journée. En d’autres termes, choisissez le moment où vous consultez vos courriels au lieu de le faire chaque fois que vous recevez une notification.

*Déterminez les heures normales d’utilisation du courriel. Est-ce vraiment nécessaire de vérifier vos messages au saut du lit ou juste avant de vous endormir?

*Envoyez moins, envoyez mieux. On envoie habituellement beaucoup trop de messages autour d’un même sujet. Faisons l’effort de rendre nos courriels plus efficaces, et donc moins nombreux.

*Soyez le plus clair possible. Évitez les mauvaises interprétations en faisant des phrases complètes, en respectant le même ton que le message auquel vous répondez.

Source : radio canada

Festival Communication Santé à Deauville

La 26éme édition du Festival de la Communication Santé aura lieu les 27 et 28 novembre 2015 à Deauville.

Il a pour mission de valoriser toutes les formes de communications santé des institutions, associations et entreprises. Elles sont destinées à l’ensemble des professions de santé, des patients et du grand public.

 

 

VENDREDI 27 NOVEMBRE

09h00 Ouverture du Festival et accueil des participants

11h00 Ouverture par Dominique Noël, Présidente du Festival de la Communication Santé

11h15
12h15 L’EXPRESSION DU PATIENT, COMPOSANTE CLÉ DE SA LUTTE CONTRE LA MALADIE ?
En partenariat avec les entreprises du Médicament (Leem)

Plusieurs expériences pilotes sont lancées en France. La parole des patients participe au renouveau du parcours de soins.
Animée par Éric de Branche, Directeur de la Communication – Leem
• Isabelle Delattre, Créatrice des prix Paroles de Patients et Talents de Patients
• Marine de Nicola, Chanteuse et « survivante » du cancer
• Georges Elia Sarfati, Professeur des Universités, analyste existentiel, philosophe et linguiste
• Dr Alain Toledano, Oncologue et Radiothérapeute
• Pr Catherine Tourette-Turgis, Fondatrice de l’Université des Patients, Faculté de Médecine, Université Pierre et Marie Curie (Paris)

12h15 – 14h00 Déjeuner – networking

Visite des stands partenaires et des Start-Ups santé

14h00
14h05 SPEED VISION : RÉSEAUX SOCIAUX ET SANTÉ… CE QUE SHAKESPEARE PEUT NOUS APPRENDRE
Lionel Reichardt, Fondateur de Pharmageek

14h05
15h05 LES NOUVELLES RELATIONS PATIENTS… DE LA MARQUE ENTREPRISE À LA MARQUE MÉDIA-SANTÉ
En partenariat avec la Fédération Nationale de l’Information Médicale (FNIM)

À l’heure du patient centric, les entreprises de santé doivent-elles devenir des marques média et redéfinir leur communication auprès du patient-consommateur de santé ?
Animée par Éric Phélippeau, Président de la FNIM
• Nadia Auzanneau, Directrice d’OpinionWay Santé, dévoilera en avant-première les chiffres clés de l’enquête réalisée en partenariat avec la FNIM / FCS
• Valérie Perruchot Garcia, Directeur des Affaires Publiques et de la Communication – Janssen France
• Sébastien Sillon, Directeur de la Communication, Mécénat et RSE – Laboratoires Expanscience
• Isabelle Morin, Directeur Marketing et Communication – Biogaran

15h05
15h10 SPEED VISION : LES 3 ENJEUX CLÉS DU BIG DATA EN SANTÉ ?
Emmanuelle Pierga, Directrice de la Communication d’Orange Healthcare
David Réguer, Directeur de RCA Factory Healthcare

15h10
16h10 ENVIRONNEMENT ET SANTÉ : DES LIENS D’INTÉRÊT À NE PLUS IGNORER
En partenariat avec Pharmaceutiques

En miroir de la conférence mondiale sur le climat tenue à Paris en décembre, Pharmaceutiques organise une table ronde sur l’impact des problématiques environnementales en matière de santé. Effets du climat et de la pollution sur l’état sanitaire des populations, incidence environnementale des activités de production des soins, responsabilité sociale et environnementale des entreprises de santé, gestion des déchets à risque… diverses questions seront abordées.
Animée par Hervé Réquillart, Directeur de la Rédaction – Pharmaceutiques
• Delphine Caroff, Directeur des Affaires Européennes, relations extérieures et RSE – Leem
• Béatrice Parance, Professeur agrégée de droit privé, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
• Philippe Le Jeunne, Directeur Médical – IMS Health France

16h10
16h15 SPEED VISION : HUMANISME ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : OXYMORE OU SYNERGIE ?
Cécile Monteil, Directeur Médical à Ad Scientiam, Fondatrice d’Eppocrate, Docteur, Hôpital Robert Debré (Paris)

16h15 – 16h45 Pause – networking

Visite des stands partenaires et des Start-Ups santé

16h45
17h45 LE SYSTÈME DE SANTÉ, EN FRANCE, EST-IL EN DANGER ?
En partenariat avec l’Association Réseau Communication Santé (RCS)

Animée par Jérôme Vincent, Journaliste – Le Point
• Pr André Grimaldi, Professeur Émérite d’endocrinologie-diabétologie – CHU La Pitié-Salpêtrière
• Christophe Jacquinet, Président – Santéliance Conseil ; Ancien Directeur Général des ARS de Picardie et Rhône Alpes

17h45
17h50 SPEED VISION : LE MÉDECIN ET LE GEEK… REGARDS CROISÉS SUR LA SANTÉ CONNECTÉE
Les dernières innovations d’objets connectés santé
Lionel Reichardt, Fondateur de Pharmageek
Cécile Monteil, Directeur Médical à Ad Scientiam, Fondatrice d’Eppocrate, Docteur, Hôpital Robert Debré (Paris)

17h50
18h00 CONCLUSION DE LA JOURNÉE
Synthèse de la journée par les étudiants du Master Marketing Pharmaceutique de la Faculté de Pharmacie de Chatenay-Malabry

SAMEDI 28 NOVEMBRE

09h00
13h00 PRESENTATION DES PROJETS AUX JURYS

13h00 – 14h30 Cocktail Déjeunatoire

Télécharger le programme au format PDF ICI