Le Sénat et le handicap

La politique handicap du Sénat prévoit la formation des agents à ces problématiques 

Le Sénat se forme aux handicaps 

Sénat handicap formation

Formation handicap Sénat
Alter Formation Conseil

Une première session de formation de formation sur le handicap a été réalisée au Sénat.

Cette session a regroupé 4 personnes des ressources humaines, des services administratifs et techniques.

La journée a été dense et passionnante dans ce fabuleux site républicain.

La journée s’est articulée entre typologie et histoire du handicap, tests à l’aveugle, modalités d’inclusion et de maintien dans l’emploi, les enjeux du handicap et de nombreux quiz.

La journée sera renouvelée.

Les stagiaires étaient 100 % satisfait de la prestation.

Pour en savoir plus sur nos formations handicap et diversité : www.alter-formation.net

Joyeuses fêtes

Toute l’équipe d’Alter Formation Conseil – Métropole et Caraïbes – vous souhaite de belles fêtes de fin d’année 2016.

Que 2016 se termine en beauté afin que 2017 commence avec panache.

Bien à vous.

http://www.alter-formation.net

JOYEUSES FÊTES 2016

JOYEUSES FETES

Formation handicap dans les palaces

Chaine Dorchesteer

formation handicap au Plaza Athénée

La chaîne DORESCHESTER HOTELS est constituée d’un certain nombre d’hôtels de luxe.

Mieux accueillir les clients en situation de handicap : un enjeu majeur.

Les clients sont particulièrement exigeants quant à la qualité de l’accueil et des services fournis lors de leur séjour. L’ensemble du personnel est concerné par celle-ci : du voiturier, au concierge, en passant par le cuisiner, le serveur ou la gouvernante, mais aussi les différents directeurs.

Les palaces Plaza Athénée et Le Meurice ont souhaité former leur personnel à la problématique du handicap afin d’améliorer encore la qualité de l’accueil et de la communication avec ces clients.

Trois sessions ont déjà eu lieu dans ces deux établissements.

Toutes les catégories de personnels ont pu y assister. Les objectifs concernent la connaissance du handicap. Une culture commune permet de lisser les attitudes requises pour l’accompagnement. Elle va également faciliter la compréhension des handicaps et surtout leurs conséquences dans le quotidien des personnes atteintes.

Communiquer, un enjeu de taille pour ces palaces ! Elle a aussi largement été abordée. Comment échanger avec une personne malentendante ou malvoyante ? Comment fonctionne un appareil auditif ? Doit-on prendre des dispositions particulières au restaurant pour ces personnes ? Pourquoi un chien guide ou d’accompagnement ? Qu’est-ce que le braille ou la langue des signes ? Comment voit une personne atteinte d’une cataracte ou d’une vue tubulaire ? L’optimisation de l’accueil d’un client atteint d’un handicap mental ou psychique ? Comment gérer les besoins des personnes limitées dans leurs déplacements ? Bien d’autres questions encore ont pu être abordées lors de ces journées.

Afin de mieux appréhender ces situations, les stagiaires ont testés l’environnement (couloirs, ascenseurs, chambres, salle de bains, …) en fauteuil roulant ou avec une canne blanche et les yeux bandés.  Ils ont reconnus des objets avec les yeux bandés et ont compris l’importance des textures pour les personnes malvoyantes ; ont mesurés l’impact des odeurs pour les personnes privées d’un autre sens. Ces expériences sont toujours riches en émotions mais aussi en compréhensions des besoins et des attentes des clients en situation de handicap.

Ces formations seront renouvelées au cours de l’année 2017.

https://www.dorchestercollection.com/fr/paris/hotel-plaza-athenee/

Sensibilisation au handicap pour le réseau CANOPÉ

CANOPE

Le handicap dans le réseau Canopé

Partout en France, le réseau Canopé se transforme et accueille les enseignants et les partenaires de l’éducation.  Ces nouveaux espaces sont ouverts et conviviaux, les Ateliers Canopé. Librairies, médiathèques, espaces de formation, d’expérimentations et d’animations, les Ateliers Canopé sont des lieux de proximité. Ils proposent de multiples fonctionnalités et offres de service. Dans chaque académie,   les sites du réseau Canopé sont les vitrines des ressources, des savoir-faire, des pratiques d’un réseau de proximité.

Une première formation de sensibilisation au handicap vient de se dérouler à Poitiers et a rassemblé 11 membres. Les stagiaires venaient de toute la France, les DOM TOM étaient représentés avec 2 stagiaires de Guyane et une de Martinique.

Les agents du réseau sont en contact avec des personnes en situation de handicap dans leur collectif de travail. Mais sans oublier dans le cadre de leurs ateliers auprès des groupes de scolaires. Depuis la loi de 2005, de plus en plus d’enfants accèdent au « milieu ordinaire ». il est donc indispensable de se préparer pour accueillir TOUS les enfants.

Ce stage a été très bien accueilli pour ses agents en attente d’informations sur le handicap et les meilleures attitudes à avoir pour poser les bases d’une communication réussie.

Les objectifs de la formation handicap

  • Connaitre le contexte législatif du handicap
  • Distinguer les différents types de handicap
  • Annihiler les préjugés, la discrimination induite
  • Optimiser la prise en charge des usagers selon la typologie des handicaps
  • Améliorer sa communication et son comportement face au handicap
  • Maîtriser les principes fondamentaux de l’accueil de publics handicapés.
  • Comme toujours, les différents outils et mises en situation ont été très appréciées.
  • Education nationale  : https://www.reseau-canope.fr/

 

Sessions de formation à l’accompagnement des patients en situation de handicap dans les hôpitaux en Martinique

Formation handicap pour les hôpitaux martiniquais

La formation au handicap est la pierre angulaire de l’évolution des mentalités liées à ses représentations sociales. Les savoir-faire, savoir-être sont capitaux pour un meilleur accompagnement des usagers en situation de handicap à l’hôpital.
L’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH) en a bien compris les enjeux et a fait appel à Alter Formation Conseil (AFC) pour réaliser deux sessions de deux journées en Martinique.
En effet, Alter Formation Conseil mène une politique volontariste de sensibilisation du personnel, à l’accueil, l’inclusion des personnes en situation de handicap. AFC est partie prenante de cette avancée sociétale d’importance !
Le public composé de soignants et d’administratifs a donc pu suivre cette formation spécifique à spectre large. Un apport situationnel a permis d’apprivoiser le handicap et ainsi optimiser leur prise en charge.

Les objectifs étaient les suivants :

•       Connaitre le contexte législatif du handicap ;
•       Distinguer les différents types de handicap ;
•       Favoriser la compréhension du handicap et les besoins des usagers dans cette situation ;
•       Annihiler les préjugés, la discrimination induites ;
•       Analyser ses pratiques soignantes et administratives en relation avec un usager en situation de handicap ;
•       Optimiser la communication des usagers selon la typologie des handicaps.
Pour atteindre des objectifs, un tour de table a permis d’installer une dynamique de groupe indispensable à la suite de la formation. Les échanges et la compréhension des apports méthodologiques ont été facilités grâce à une approche très pragmatique : apports méthodologiques et surtout études de cas concrets en sous-groupes et échanges de pratiques ont été favorisés.

30 stagiaires étaient présents. 97 % ont estimé que la formation répondait à leurs attentes et qu’ils ont pu acquérir des savoir être et savoir-faire directement applicables sur le terrain.

Les prochaines sessions sont prévues pour 2017 !

 

L’ANFH de Martinique : http://www.anfh.fr/martinique

ANFH MARTINIQUE 1 ANFH MARTINIQUE

Enregistrer

Enregistrer

Alter Formation Conseil en Martinique

AFC en Martinique pour une formation handicap à l’ARS (agents et managers) !

En Martinique, les derniers chiffres de l’Insee annoncent 17 % de la population en situation de handicap, avec une prédominance masculine.

C’est dans ce contexte social, que les ministères sociaux ont sollicité l’organisme de formation AFC  pour une formation destinée aux agents de l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Cette session d’une journée et demie concernait l’accueil de collègue en situation de handicap et leur management.

En effet, ces thématiques visent au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Un accueil optimisé facilitera l’intégration et le maintien dans l’équipe.
Le management se doit de valoriser les différences autour d’un objectif commun : la réalisation des missions de l’équipe. C’est à cette condition de respect de l’individu qu’émergera la valeur fondamentale d’acceptation des différences. Chacun est alors acteur du système de fonctionnement du collectif et doit être reconnu comme tel.

Comment recruter, intégrer et maintenir dans l’emploi ont été les maitres mots de cette session de formation dans les Antilles. Elle fait suite à première session réalisée en février en Guadeloupe.
martinique ARSmartinique ARS 1

Professionnalisation des corresponds handicap des ministères sociaux

EHESP ministères sociaux handicap correspondants

Les ministères sociaux (santé, sport, travail) disposent d’un réseau de correspondants handicap. L’organisme de formation Alter Formation Conseil est chargé de leur professionnalisation. Une session de deux journées leur est régulièrement consacrée.

Ces journées sont organisées par l’EHESP : 

http://formation-continue.ehesp.fr/formation/reussir-lintegration-dun-agent-en-situation-de-handicap-au-sein-dune-equipe-de-travail/

Les objectifs formatifs visent à apporter une culture commune sur le handicap, mais également  les aider à combattre les préjugés et les discriminations inhérents pour favoriser l’accueil et l’inclusion des personnes en situation de handicap dans les collectifs de travail ; identifier les repères législatifs liés; favoriser le maintien dans l’emploi par la mise en place de compensation en aménageant les postes de travail, adapter les méthodes de travail. L’idée maîtresse étant de favoriser l’autonomie et l’efficacité des travailleurs handicapés.

Ces correspondants handicap ont un rôle majeur dans le recrutement et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Alter Formation Conseil est partie prenante de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans les milieux professionnels. Nous les encourageons et les félicitons pour leur investissement dans leurs missions.

Les ministères sociaux : http://social-sante.gouv.fr/

Les ministères sociaux et le handicap

Sans titre

Formation des agents des ministères sociaux (santé, emploi et sports), organisée par l’EHESP :

Vendredi s’est déroulée une nouvelle session de formation à destination des agents des ministères sociaux (santé, travail et jeunesse et sports) pour l’accueil d’un collègue en situation de handicap dans les services.

La formation handicap à destination des agents permet de favoriser l’inclusion des travailleurs en situation de handicap dans les collectifs de travail. La méconnaissance du handicap est un frein à leur intégration. Se former permet de faire tomber jugements infondés et de faciliter la communication.
Les objectifs de la formation :
– sensibiliser au handicap pour une meilleure compréhension ;
– comprendre la loi du 11 février 2005 sur le handicap et son application dans les ministères sociaux ;
– déconstruire les préjugés sur le handicap ;
– favoriser l’intégration de tous au sein du collectif de travail.

L’EHESP : http://formation-continue.ehesp.fr/formation/reussir-lintegration-dun-agent-en-situation-de-handicap-au-sein-dune-equipe-de-travail/

Les ministères sociaux : http://social-sante.gouv.fr/

La 3ème journée de formation des tuteurs d’agents en situation de la ville de Cannes est terminée

La troisième journée de formation à destination des tuteurs d’agents en situation de handicap de la municipalité de Cannes se termine.

Le rappel des missions et des limites des tuteurs a été cristallisé par l’échange sur les situations vécues depuis décembre dernier. Cette journée a aussi été l’occasion de répondre aux besoins exprimés par les tuteurs.

20160502_081713

Ces derniers portent un certain nombre d’enjeux :

  • Enjeux pour la ville : Une manifestation de la citoyenneté de la ville qui participe à l’effort de formation et d’intégration sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap ; respecter la loi de 2005 sur l’égalité des chances ; promouvoir la diversité au sein de la ville.
  • Enjeux pour le tuteur: Une mission pédagogique valorisante qui a pour objectif le transfert de compétences techniques. Une manifestation de son intérêt pour l’évolution de la société et le partage des valeurs de la ville.
  • Enjeux pour l’agent tutoré: Ils sont définis en fonction de l’objectif du dispositif dans lequel l’agent s’inscrit :  la découverte du monde du travail,  la qualification, l’insertion et la reconnaissance de leurs aptitudes.

 

Mairie de Cannes : http://www.cannes.com/fr/index.html

Discrimination à la Réunion.

Discriminations : la couleur politique en tête

Couleur politique, origine, handicap, harcèlement sexuel sur des femmes… : ces cas de discriminations sont les plus courants dans l’île selon le Défenseur des Droits à la Réunion. La première place, allant au positionnement politique. Didier Lefevre reçoit un millier de réclamations par an.

Une employée mise au placard parce que son mari n’affiche pas la bonne couleur politique, c’est à La Réunion que ça se passe. Et ce n’est pas un cas isolé. L’année dernière, le Défenseur des Droits (DDD) du département a ainsi reçu plusieurs réclamations de ce genre. Et lorsqu’il estime qu’elles sont fondées il émet des recommandations très claires.

Comme dans ce cas d’une réclamante qui avait « fait l’objet d’agissements de harcèlement moral, tels que le retrait de toute attribution pendant plusieurs mois, sa « placardisation », l’affectation dans un bureau exigu impropre à des conditions de travail… », selon les conclusions du Défenseur. « De tels agissements sont directement en lien avec le positionnement politique de son époux, concomitants à la prise de fonctions de la nouvelle municipalité. Ils induisent une réparation intégrale des préjudices subis. C’est pourquoi le Défenseur des droits recommande au Maire de procéder à l’indemnisation pécuniaire ou par équivalent, des préjudices matériels et moraux subis par la réclamante ». Vous l’avez compris, cette situation s’est déroulée dans une mairie. Et l’on sait que la discrImination politique culmine en période de changements de majorité. Les exemples à la Plaine-des-Palmistes ou encore au Foyer de Terre- Rouge le montrent bien. Cela n’étonne guère Jean- Pierre Lallemand, responsable de la SAFPTR (Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale de la Réunion). Il dénonce notamment la loi selon laquelle un maire peut embaucher n’importe quel quidam comme fonctionnaire de catégorie C. Et de citer le cas d’une mairie sudiste où le premier magistrat a embauché 600 agents (des militants ?) dans la fonction publique territoriale sans que certains passent le précieux concours.

« UN CLIENT VOULAIT UNE ASSISTANTE SEXY »

En 2015, à la Réunion, les discriminations à l’embauche, toutes raisons confondus, représentent une réclamation sur dix reçues par le Défenseur des Droits. Soit une centaine de dossiers, sur le millier qui lui sont adressés. « Sur ces 100 dossiers, la moitié ont fait l’objet d’une réorientation ou d’une clôture, la moitié ont fait l’objet d‘un règlement amiable ou d’une instruction approfondie », explique Didier Lefevre.

Les deux tiers des affaires réglées ou toujours à l’instruction concernent l’emploi public. Par ordre d’importance,c’est précisément l’opinion politique qui arrive en tête, devant l’origine, le handicap, l’activité syndicale, l’appartenance au sexe féminin… Dans l’emploi privé (30 % des dossiers), les discriminations sont d’abord liées au handicap, puis à l’état de grossesse, l’activité syndicale, la situation familiale et les moeurs, le harcèlement sexuel… Les 5 % qui restent concernent l’accès à un service public ou privé (critère handicap). Au total, le législateur a retenu vingt critères de discrimination (lire par ailleurs). Mais il n’a pas inclus dans cette liste le style vestimentaire alors que le « look » d’un candidat est important lors d’un entretien.

« Pour moi, c’est le premier regard sur le ou la candidate qui compte. Il est important que la personne qui postule pour un poste soit bien habillée », explique Catherine, responsable RH à Saint- Denis. Parfois, ce sont les patrons qui ont des exigences bien particulières. « Un jour, un client voulait une assistante de direction. Il a demandé une fille sexy. Je lui ai demandé si c’était pour les heures supplémentaires… et d’aller chercher dans un autre cabinet de recrutement », raconte Gérald, chasseurs de tête.

Mince, obèse, noire, blanche. quelle que soit la discrimination, il faut avoir des preuves tangibles si on décide de saisir le Defenseur des Droits. Tout le monde ne fait pas la démarche jusqu’au bout. « J’ai vu des gens venir me raconter le problème mais ensuite, ils ont refusé qu’on agisse. Une personne a dénoncé le comportement de son directeur pour harcèlement sexuel mais elle a eu tellement peur d’avoir à témoigner devant le tribunal qu’elle nous a demandé de ne rien faire ». La démarche, elle, demeure gratuite.

Source : clicanoo.re